[Thermomix] [ou sans Thermomix !] Chinois

5 Mar

[16:30:23] Minus : Ce gâteau est originaire d’Allemagne où il porte le nom de Schneckenkuchen signifiant Gâteau en escargots. En effet sa forme est composée de spirales juxtaposées rappelant la coquille du gastéropode. Un des premiers importateurs Français de ce gâteau ne parlait pas un mot d’allemand et quand il se faisait livrer, le fournisseur lui présentait ses « Schneckenkuchen ». Devant la difficulté à prononcer ce mot, l’importateur répondait « de toutes façons pour moi c’est du Chinois » Le mot Chinois est resté pour le désigner.

[16:30:26] Minus : pour la culture ^^

Je ne pouvais pas vous priver de cette passionnante discussion sur Skype entre Minus et Cortex. Grâce à wikiminus, j’aurai donc appris que j’ai bâfré toute seule deux coquilles de schneckenkuchen, généreusement garnies de crème pâtissière et de pépites de chocolat fondantes. Z’êtes jaloux, hein ?

IMAG0266

Pour un chinois, il faut :

  • 420 g de farine
  • 20 g de levure de boulanger fraîche
  • 1/2 càc de sel
  • 60 g de sucre (ici, cassonade)
  • 100 g de beurre (j’ai mis de la margarine)
  • 2 oeufs
  • 10 cl de lait

Pour garnir la pâte :

  • un petit bol de crème pâtissière (faite aussi au thermomix)
  • 100 g de pépites de chocolat

Dans le bol du thermomix, verser le lait, le sucre et la levure émiettée. Faire chauffer 2mn30 à 37°C, vitesse 2.
Ajouter tous les autres ingrédients et programmer 3 mn en mode pétrin. (inutile de mixer 10 secondes en sens inverse vitesse 2 comme lorsqu’on fait du pain : la pâte étant collante, elle ne se détachera pas mieux des parois)

A la main : faire tiédir le lait, y verser la levue émiettée et laisser reposer une dizaine de minutes. Verser tous les autres ingrédients et pétrir joyeusement.

A la MAP : programme pâte seule.

Verser la pâte dans un saladier et couvrir d’un torchon. Laisser pousser dans un endroit tiède (près du radiateur) environ 1h30.

 

Pendant ce temps, faire une crème pâtissière et hacher 100 g de chocolat noir en pépites.

Quand la pâte a doublé de volume, la dégazer (pétrir pour chasser l’air) et l’étaler en un grand rectangle sur un plan de travail fariné. Mon rectangle devait faire 50 x 30 cm.
Etaler de la crème pâtissière (pas trop, sinon ça va déborder) sur la pâte et la parsemer de pépites de chocolat. Rouler la pâte en boudin (en partant du grand côté : le boudin doit faire 50 cm de long). Couper ce boudin en 8 tronçons, chaque tronçon étant déposé au fur et à mesure dans un moule à manqué beurré et fariné (ou en silicone) de manière à former une fleur.
Couvrir d’un torchon et laisser lever 1h environ.

IMAG0265

Avant d’enfourner

Un quart d’heure avant la fin de la levée, préchauffer le four à 180°C. Badigeonner la pâte de lait et enfourner pour 25mn à 180°C.
Laisser refroidir sur une grille.

IMAG0268

La mie est filante…

IMAG0270-1

et le chocolat fondant…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :