Panés au poulet façon « cordon bleu »

12 Mar

Souvenez-vous des potatoes maison : c’était une réclamation de Monsieur Cortex, qui m’a également réclamé des « cordon bleu » maison (pour un repas tout en légèreté et en raffinement, bien sûr).
Après avoir lu récemment un article sur la composition réelle des nuggets et autres panés à base de poulet (qui doivent être fabriqués à peu près à base des mêmes morceaux de poulet que les croquettes des chats de la maisonnée Cortex), je suis encore plus convaincue des vertus du fait-maison : plus goûteux, plus sain, plus économique (et beaucoup, mais alors beaucoup plus light, quand il s’agit de ce genre de plat !).

IMAG0307

Pour deux panés façon « cordon bleu », il faut :

  • deux filets de poulet assez épais (Minus m’ayant posé la question, je précise : crue, la viande, pas cuite !)
  • deux Vache qui rit
  • deux tranches de jambon cru ou fumé (ici, jambon cru de la Forêt noire)
  • chapelure (toute faite, Tipiak, mais il semblerait que super-Thermomix puisse transformer du pain dur en chapelure, il faudra que j’essaie prochainement)
  • (farine)
  • (blanc d’oeuf)

Entailler les filets de poulet dans l’épaisseur, sans le couper complètement (comme pour un sandwich, le but étant de pouvoir glisser dans l’épaisseur la garniture). Tartiner chaque tranche de jambon cru avec une vache qui rit. Plier la tranche en deux et la glisser dans le filet de poulet, assez profondément pour qu’elle ne dépasse pas.
Mettre un peu de farine dans une assiette, un peu de chapelure dans une autre, et le blan d’oeuf dans un bol. Rouler les filets dans la farine puis dans le blanc d’oeuf ; terminer par la chapelure. (j’ai juste roulé dans la chapelure, faute de temps ; c’est tout aussi bon, mais la chapelure tient un peu moins bien sur le poulet)
Faire dorer à la poêle dans un peu de matière grasse à feu moyen, en surveillant bien pour éviter de faire brunir la chapelure.

On peut aussi réaliser ces panés avec des escalopes de dinde (ou de poulet, d’ailleurs) bien fines (quitte à les aplatir à grands coups de rouleau à pâtisserie), cette fois-ci en étalant le jambon et le fromage dessus puis en repliant en deux.

Avec des potatoes, bien sûr !

Avec des potatoes, bien sûr !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :