Le moelleux au chocolat parfait et inratable (© Maman)

30 Avr

Le moelleux au chocolat, c’est un peu comme les crêpes, chacun a sa recette. Plus ou moins bonne d’ailleurs, parfois un chouïa présomptueuse (« ouaiiis mon moelleux c’est une tuerie, je ne donne la recette à personne, d’ailleurs c’est un secret de famille depuis 1515« ). Chez les Minus, on est modestie et partage : le moelleux de môman, c’est le meilleur. La preuve, il n’a encore jamais été assassiné par mon four,  il a toujours été dévoré jusqu’à la dernière miette, et on peut ajouter des tas de choses dedans pour le rendre encore plus savoureux. Si on s’arrange pour ne pas le cuire trop, il est à la fois moelleux et légèrement fondant. Ça y est, je bave.

Pour un bon gros gâteau (entre 6 et 8 parts), il faut :

– 125 grammes de chocolat noir
– 125 grammes de farine
– 125 grammes de beurre / margarine
– 250 grammes de sucre
– 5 œufs
– 4 cuillers à soupe d’eau

Tordons le cou aux mensonges qui circulent chez les blogueurs souhaitant s’attirer un lectorat de morfales au régime : un gâteau au chocolat ne sera jamais léger, diététiquement s’entend. A la dégustation, on pourra obtenir une texture aérée, mais sans beurre, c’est de l’étouffe-chrétien, et sans sucre, c’est immangeable. Un conseil : n’hésitez pas à diviser les proportions (par exemple, 1/5e de la recette pour deux amoureux, avec une boule de glace vanille  et un peu de coulis framboise / chantilly en accompagnement) pour éviter la tentation. Sur ce, la recette :

Faites fondre le chocolat avec de l’eau (au bain-marie, c’est encore mieux, mais pour faire vite, oubliez et direction le micro-ondes ou une bonne vieille casserole). Pendant ce temps, mélangez la margarine (ou si vous y tenez, le beurre ramolli), les jaunes d’œufs, le sucre, la farine (si vous voulez un gâteau encore plus léger, mettez 2/2 farine, 1/3 Maïzena), et ajoutez y le chocolat dès qu’il a fini de fondre.

Montez les blancs d’œufs en neige bien ferme. Ajoutez-y délicatement la préparation chocolatée, en mélangeant à la spatule. Le secret, c’est de ne pas casser les blancs. Il faut donc prendre son temps… Quand c’est fini, direction le four pendant 40 à 45 minutes  à 160°C. Pour la customisation, les choix sont multiples : quelques cuillers de noix de coco râpée, des noix concassées, de la crème pâtissière entre deux disques de gâteau…

On peut éviter les bulles en incorporant les blancs un peu mieux que moi à la pâte au chocolat. Mais c'est un gâteau express, alors on ne va pas chipoter...

On peut éviter les bulles en incorporant les blancs un peu mieux que moi à la pâte au chocolat. Mais c’est un gâteau express, alors on ne va pas chipoter…

Publicités

3 Réponses to “Le moelleux au chocolat parfait et inratable (© Maman)”

  1. Emmanuelle 12 décembre 2014 à 11 h 22 min #

    Bonjour, j’essaye votre gâteau mais le souci est de savoir combien de sucre il faut, car vous avez mis 2 fois la dose de farine. Merci !

    • Minus 12 décembre 2014 à 11 h 28 min #

      Oups ! Ce sont bien 250 grammes de sucre et 125 de farine. On n’est pas là pour faire léger 😉

      • Emmanuelle 12 décembre 2014 à 13 h 58 min #

        Ok je me suis donc trompée… mis 250g de farine et 125g de sucre.
        Je comprends mieux pourquoi mon gâteau est un peu raté.
        Je recommence !
        Merci !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :