Archive by Author

Crumble léger pour gourmands pressés !

1 Juil

Hier soir, nous avons dégusté une salade de fraises à la menthe – avec de la chantilly, c’est mal… – dont il me restait un fond de saladier. On n’a pas toujours envie de faire la popote quand on est tout seul à la maison, le midi, m’enfin ce serait trop triste d’utiliser ce prétexte pour manger à même le saladier !

Cette recette, inspirée de celle d’Estérelle, ne nécessite pas de cuisson au four, et pas besoin de patouiller à pleines mains la pâte à crumble. Une poêle et une cuiller en bois suffisent !

crumble2

 

Pour 2 gourmands, il faut :

  • 6 à 8 cuillers à soupe de flocons d’avoine
  • 2 cuillers à soupe de confiture (j’ai pris de la confiture de cerise maison)
  • une noix de beurre

Faites fondre la noix de beurre dans la poêle. Ajoutez les flocons d’avoine et la confiture, et laissez cuire 5 à 6 mn en remuant sans cesse (les flocons d’avoine s’agglomèrent et caramélisent légèrement). Laissez refroidir quelques minutes et parsemez un ramequin de fruits crus ou cuits (ou de compote, ou de yaourt, après tout…). C’est tout !

 

crumble

Banh bao farcis au poulet au curry

30 Juin

Gros succès à la maison pour cette recette d’inspiration asiatique, trouvée sur le blog « Beau à la louche ». J’y ai apporté quelques petites modifications, en fonction du contenu de mes placards.
Par contre, la quantité de farce n’était pas suffisante : je vous donne les quantités qui me semblent plus justes, quitte à ce qu’il vous en reste un peu.

IMG_20140629_204730_edit

Pour 10 banh bao, il faut :

Pour la pâte :

  • 465 g de farine
  • 3 càs de sucre
  • 2 càs d’huile
  • 20 g de levure fraîche de boulanger
  • 225 ml d’eau tiède
  • 2 càs de levure chimique

Pour la farce :

  • 600 g de filet de poulet
  • 2 gros oignons hachés
  • 25 cl de bouillon de volaille
  • 20 cl de lait de coco
  • 80 g de raisins secs
  • 2 càs de pâte de curry verte
  • 1 càc bombée d’ail en poudre
  • 1 càc rase de gingembre en poudre

 

1) Préparez la pâte.
Dans le bol d’un robot muni d’un crochet, émiettez la levure fraîche et versez l’eau tiède, la farine, le sucre et l’huile. Pétrissez environ 5 mn, jusqu’à ce que la pâte soit homogène. Ôtez-la du robot, huilez les parois du bol et replacez-y la boule de pâte (en l’enduisant d’huile au passage). Laissez reposer 2h au moins.

2) Pendant ce temps, préparez la farce.
Faites cuire les filets de poulet à la vapeur une vingtaine de minutes. Ensuite, faites chauffer une noix de beurre dans une poêle et faites suer les oignons hachés jusqu’à ce qu’ils soient translucides. Ajoutez le poulet coupé en petits morceaux (ou effiloché à la main !), le bouillon de volaille, le lait de coco, l’ail, le gingembre, la pâte de curry et les raisins. Laissez mijoter une petite dizaine de minutes à feu doux, jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’un fond de sauce qui nappe le poulet. Réservez.

3) Préparez les petits pains.
Une fois la pâte bien levée, ôtez-la du robot, étalez-la sur le plan de travail et saupoudrez-la de levure chimique. Rabattez-la sur elle-même puis pétrissez-la dans le bol du robot environ 5mn.
Sortez la pâte du bol du robot, séparez-la en 10 boules égales (environ 75g). Etalez chaque boule à la main en un cercle d’une bonne quinzaine de cm de diamètre, déposez une grosse cuillerée de farce au centre et refermez le pain. Une fois l’opération achevée, déposez le pain sur une feuille de papier sulfurisé ou un silpat, puis répétez jusqu’à épuisement des ingrédients.

4) La cuisson se fait à la vapeur environ 15 mn. Pensez à garnir le fond du cuit-vapeur de papier sulfurisé percé, voire recouvert de feuilles de salade.

IMG_20140629_204021

Chocolate Brownie cookies

23 Juin

Cette recette a fait le tour de bon nombre de blogs ces derniers mois… et je n’ai pas réussi à leur résister. La faute au blog Le Pétrin, avec ses photos plus qu’alléchantes !

Ces biscuits sont croustillants en surface, moelleux à l’intérieur, forts en chocolat… la tentation à l’état brut !

IMG_20140622_170724

Pour une vingtaine de biscuits, il faut :

  • 35 g de farine
  • 1/4 de càc de sel
  • 1/4 de càc de levure
  • 20 g de cacao en poudre
  • 150 g de chocolat noir
  • 30 g de beurre
  • 145 g de sucre cassonade
  • 1 càc de café lyophilisé vanille en poudre
  • 2 oeufs
  • 100 g de chocolat noir en pépites

Battez longuement (6 à 8 mn) les oeufs avec le sucre, le mélange doit être bien mousseux (au robot, ça permet de faire les autres étapes de la recette en même temps).
Pendant ce temps, faites fondre au bain-marie ou au micro-ondes le chocolat et le beurre. Lissez.
Tandis que le chocolat fond, mélangez la farine, la levure, le sel, la vanille et le cacao . (Si les pépites ne sont pas toutes faites, concassez vos 100 g de chocolat noir en pépites.)
Mélangez les oeufs battus avec le chocolat fondu, puis ajoutez le mélange farine / cacao  en mélangeant délicatement à la maryse.
Terminez par les pépites de chocolat.
Faites des petits tas sur deux plaques chemisées de papier sulfurisé et enfournez 7 à 8 mn à 190°C.
Laissez-les refroidir sur une grille.

IMG_20140622_170733

Muffins aux fruits rouges (cassis et groseilles)

1 Juin

La recette vient du blog www.evacuisine.fr, celle des muffins aux myrtilles et à la vanille. Je n’ai pas de myrtilles fraîches dans mon panier à provisions, en revanche il me reste quelques groseilles et cassis du jardin (… de mes parents !) au congélateur.

Cette recette est très simple, mini-Cortex a donc joyeusement mis la main à la pâte – non, ce n’est pas une métaphore  ! -, et il nous a fallu moins de 40 mn, cuisson et vaisselle comprises, pour réaliser ces jolis muffins acidulés à quatre mains.

IMG_20140531_181928_edit_edit

Avec des jolies caissettes vichy, à pois ou unies, mais assorties aux muffins, s’il vous plaît !

Pour 12 muffins, il faut :

  • 150 g de farine
  • 1 oeuf
  • 100 g de beurre fondu
  • 100 g de cassonnade
  • 15 cl de lait
  • 1/2 sachet de levure
  • 250 g de cassis et groseilles congelés
  • vanille en poudre

La marche à suivre est on ne peut plus simple : mélangez les ingrédients secs (sucre, farine, levure et une lichette de vanille en poudre) dans un saladier. Pour nous, mélange à la fourchette !
Faites fondre le beurre, et versez le lait, le beurre fondu et l’oeuf dans le saladier. Mélangez bien.
Ajoutez enfin les fruits rouges et mélangez rapidement.
Versez le mélange dans 12 caissettes en papier disposées dans des empreintes à muffins et enfournez 25mn à 180°C.

Le meilleur dans l’histoire, c’est que mini-Cortex n’a jamais voulu en goûter un petit morceau. Ca en a fait plus pour les grands, na !

[Thermomix] Sorbet au citron

7 Mai

J’ai réalisé la recette classique de sorbet au citron au thermomix, en divisant simplement les quantités par deux. La recette initiale prévoyant un blanc d’oeuf, je l’ai tout de même laissé entier !

Pour un demi litre de glace, il faut :

  • 200 g d’eau
  • 175 g de sucre blanc
  • 125 g d’eau froide
  • 100 g de jus de citron
  • 1 blanc d’oeuf  (ou un demi…)

Versez les 200 g d’eau et le sucre blanc dans le bol du thermomix, et faites chauffer 5 mn à 100°C vitesse 3.
Ajoutez le reste d’eau froide et le jus de citron, puis mixer 3 secondes vitesse 3.
Ajoutez enfin le blanc d’oeuf et mixez à nouveau 3 secondes vitesse 4.
Il ne reste plus qu’à congeler en petites portions la préparation (en bacs à glaçons ou mieux, dans des sachets à glaçons) pour au moins 8h. Avant ce laps de temps, le sorbet est trop moelleux (mais parfois on est pressé…) Une fois les glaçons bien pris, remettez-les dans le thermomix et mixez-les vitesse 5  une trentaine de secondes.

Le sorbet se conserve très bien sans devenir un bloc dur comme du béton, les boules se façonnent bien même après quelques jours au congélateur.

La preuve !

La preuve !

Pour la version sans thermomix, on suit à peu près les mêmes étapes :
– D’abord, on réalise un sirop en portant à ébullition le sucre et l’eau.
– Ensuite, on ajoute le reste de l’eau et le jus de citron.
– On laisse refroidir la préparation, puis on la fait turbiner en sorbetière.
– Quand le sorbet commence un peu à prendre, on ajoute le blanc d’oeuf battu en neige.
– Enfin, on laisse 2h au congélateur pour que le sorbet durcisse un peu.

Mug cake, essai #1 : chocolat – banane

29 Mar

On voit des recettes de mug cakes fleurir un peu partout, sur des blogs, dans des magazines… difficile de ne pas se laisser tenter ! Par contre je ne peux pas me résoudre à ingérer à moi toute seule un oeuf entier, 20g de beurre et une dose tout aussi considérable de sucre… J’ai donc tenté une recette à peu près light, et surtout très rapide.

Il faut être honnête : c’est bon, mais ça ne vaudra jamais la finesse d’un vrai gâteau mitonné avec amour et cuit au four. Cela dit, pour un petit dessert préparé en un éclair un vendredi soir, après une semaine chargée, on ne fait pas la fine bouche !

IMG_20140328_205234

Pour 2 mug cakes, il faut :

  • une demi-banane (50g à 60g, à la louche)
  • 50 g de chocolat noir fort en cacao (pour qu’on en sente bien le goût, sinon la banane risque de l’emporter)
  • 1 oeuf

Déroger à la règle du mug cake et utiliser en plus des deux tasses un petit bol, pour y faire fondre le chocolat au micro-ondes. Ajouter ensuite la banane et l’écrasant du mieux possible. Bien mélanger, ajouter l’oeuf, re-mélanger. Verser dans deux tasses (les miennes sont petites, ce ne sont pas deux énormes mugs).
Cuire 1mn30 puissance max au micro-ondes. Attendre quelques minutes que ça refroidisse un peu avant de déguster.

En cours de cuisson, ça monte comme un soufflé – d’où les bords des tasses un peu chocolatés – avant de retomber.

IMG_20140328_210150

 

Pancakes américains

24 Mar

Pendant quelques semaines, nous avons fait une cure de pancakes le week-end. Noyés dans du sirop d’érable, généreusement tartinés de Nutella, saupoudrés de sucre, ces petites crêpes se dégustent à toutes les sauces (et, pour l’aspect pratique, peuvent se préparer la veille au soir en 2 minutes au robot, pour n’être cuites que le lendemain matin).

IMG_00000724

J’ai chapardé la recette chez Anne de Papilles & Pupilles. Merci 🙂

Pour une vingtaine de pancakes, il faut :

  • 300 g de farine
  • 40 g de cassonade
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 40 cl de lait
  • 20 g de beurre fondu
  • vanille en poudre
  • 2 oeufs

La méthode classique : on mélange les ingrédients secs, puis on ajoute les oeufs, le beurre fondu et le lait en mélangeant bien.
Ou… on met tout dans le bol d’un robot pâtissier et on fouette une bonne minute, jusqu’à faire diparaître le plus petit grumeau.

Il n’y a plus qu’à faire cuire louchée par louchée à la poêle, en retournant chaque pancake dès que des petites trous se forment à la surface.

Les bien équipés les cuiront dans une mini poêle à pancakes. Sinon, une poêle classique fait l’affaire, en essayant de cuire la même quantité de pâte à chaque fois.

Et mon petit plaisir, c’est de faire le mini pancake de la fin avec la micro-cuillerée qui reste au fond du saladier, et de le déguster toute seule, devant la plaque de cuisson…

Il est là-haut, le tout petit !

Il est là-haut, le tout petit !

Chouquettes

5 Jan

Après les choux à la crème et le paris-brest (à venir sur le blog), les chouquettes ! Grand succès auprès de monsieur Cortex, succès mitigé auprès de mini-Cortex, qui préfère grignoter les perles de sucre plutôt que de manger les choux. Pfff.

IMG_00000686_edit

Pour une bonne trentaine de chouquettes, il faut :

  • 30 cl d’eau
  • 75 g de beurre
  • une pincée de sel
  • 120 g de farine
  • 3 oeufs
  • une cuiller à soupe de sucre vanillé (facultative, mais je préfère)
  • sucre en grains

Préparer la pâte à choux :
1) Dans une casserole, porter à ébullition l’eau, le beurre en dés et le sel (et éventuellement le sucre vanillé).
2) Quand le beurre est fondu et que l’eau bout, verser la farine d’un coup, hors du feu, et mélanger avec une cuiller en bois.
3) Remettre la casserole sur feu doux et faire dessécher la pâte quelques minutes en mélangeant constamment.
4) Laisser la pâte refroidir quelques instants.
5) Incorporer les oeufs un par un en mélangeant bien entre chaque (je l’ai fait au robot).

Dresser les chouquettes sur une plaque de cuisson, en pensant à les espacer un peu : les choux gonflent à la cuisson. Saupoudrer les choux que sucre en grains.

Enfourner 25 mn à 180°C. Laisser refroidir sur une grille.

IMG_00000687_edit_edit

Choux à la crème pâtissière

30 Déc

Pour faire des essais avec mon nouveau joujou culinaire (le robot pâtissier Home professional de Bosch), j’ai fait des paris-brest : autant dire de la pâte à choux, de la crème pâtissière et une crème au beurre pralinée (pour la crème mousseline). Cinq paris-brest plus tard, il m’est resté de la crème pâtissière et de quoi faire une bonne douzaine de choux fourrés à la crème pâtissière et recouverts de fondant.

IMG_20131229_204817

La recette de base de la pâte à choux :

  • 25 cl d’eau
  • 80 g de beurre en dés
  • 3 oeufs
  • 150 g de farine
  • 1 pincée de sel

Dans une casserole, porter l’eau, le beurre et le sel à ébullition. Le beurre doit être entièrement fondu.
Hors du feu, verser d’un coup la farine et remuer à l’aide d’une cuiller en bois. Remettre la casserole sur feu doux et faire dessécher quelques minutes (on voit une pellicule apparaître au fond de la casserole).
Attendre quelques minutes que la pâte refroidisse un peu et incorporer un à un les oeufs, en mélangeant bien entre chacun. C’est cette étape que super robot a faite pour moi !
Dresser à la poche à douille sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et enfourner 20 mn à 200°C environ, en surveillant bien selon la taille des choux.
Pour ma part, je laisse les choux dans le four ouvert et éteint un petit quart d’heure avant de les laisser refroidir complètement sur une grille.

La crème pâtissière (que j’ai réalisée avec 75 cl de lait, faites un produit en croix !)

  • 1 litre de lait
  • 4 jaunes d’oeufs
  • 150 g de sucre
  • 100 g de farine
  • vanille (en poudre, pour moi)

Dans un bol (de robot…), blanchir les jaunes d’oeufs avec le sucre. Ajouter la farine et un peu de lait pour délayer et battre pour former un appareil homogène.
Parallèlement, porter le reste du lait à ébullition avec la vanille. Quand le lait est frémissant, le verser sur le mélange farine – jaunes blanchis et bien mélanger. Remettre sur feu doux quelques instants jusqu’à obtenir la consistance désirée. Normalement, en 3 ou 4 mn, c’est prêt.
NB : ne pas faire bouillir, sinon la crème va tourner.
Débarrasser la crème dans un récipient et filmer au contact pour éviter qu’une peau ne se forme sur le dessus.

Pour le fondant, j’ai utilisé du fondant en poudre à délayer dans un peu d’eau : on fouette, ça prend une bonne consistance et le tour est joué !
Pour ce qui est de la couleur bleu pâle, c’était pour tester mon colorant bleu Scrapcooking… qui, malgré les apparences, est un colorant d’origine naturelle à base de spiruline (une algue).

Quand les choux et la crème sont froids, il ne reste plus qu’à procéder au dressage à la poche à douille, en évitant d’en étaler partout !

IMG_20131229_205312

Macarons Hello Kitty – caramel au chocolat

15 Déc

Toujours dans le thème Hello Kitty, j’ai réalisé pour son anniversaire des macarons, dévorés par petits et grands, à l’effigie du chaton nippon.

IMG_00000558_edit

Pour ce faire, je prends toujours la même recette >>> clic !<<<

Pour former les têtes de chat, il faut s’armer d’une poche à douille, comme d’habitude, de patience, et d’un  cure-dents.

1/ Avec la poche à douille, former des macarons ovales (une fois qu’on a pris le coup de main, ça se fait très bien).

2/ Avec le cure-dents, étirer la pâte en deux endroits pour former les oreilles. Il ne faut pas attendre trop longtemps pour faire cette opération, au risque que les macarons aient déjà commencé à croûter, et que l’on voie les traces de cure-dents.

NB : on peut faire les deux coques de macarons en forme de chat. Dans ma grande paresse, je n’ai fait que celle du dessus.

IMG_00000543

3/ Enfourner 12 à 14 minutes en surveillant pour éviter que les coques ne roussissent.  Laisser un peu refroidir sur la plaque, les décoller et les laisser complètement refroidir sur une grille.

4/ Pendant ce temps, préparer la ganache :

Faire chauffer 100 g de sucre blanc avec une càs d’eau. Laisser caraméliser, puis ajouter hors du feu 10 cl de crème bouillante. Remettre sur le feu et remuer jusqu’à ce que le caramel soit bien homogène. Hors du feu, ajouter 10 g de beurre salé ou 10g de beurre et un peu de fleur de sel.
J’ai ajouté à ce salidou environ 80 g de chocolat noir (50 g auraient suffi, à mon goût) : le caramel au chocolat, c’est bon, et surtout ça colle ou dégouline beaucoup moins que le caramel seul (ça évite de massacrer mes beaux Hello Kitty).

Pour la décoration :

  • avec un pinceau trempé dans du colorant noir en poudre dilué dans quelques gouttes d’eau, peindre les yeux et les moustaches ; ou mieux, utiliser un feutre alimentaire.
  • avec du colorant jaune, même procédé pour la truffe.
  • la fleur près de l’oreille d’Hello Kitty est faite en pâte à sucre séchée (faites quelques jours plus tôt) ; je l’ai collée avec du chocolat blanc fondu.

Garnir les coques de ganache refroidie (c’est plus simple et plus propre en utilisant une poche à douille) et conserver au réfrigérateur.

Ca peut être une jolie idée de cadeau pour les fêtes 😉

IMG_00000554_edit