Tag Archives: cannelle

[Thermomix] Pseudo-teurgoule

13 Mar

Cortex est normande. Tous les Normands qui se respectent connaissent la teurgoule. Les ignares penseront qu’ils s’agit d’un vulgaire riz au lait. Nenni ! Le riz au lait contient bien plus de riz, parfois de l’oeuf, et se cuit à la casserole. En revanche, la teurgoule se cuit traditionnellement dans une terrine à bords  hauts, de forme évasée, en terre cuite – l’autre petit nom de la teurgoule, c’est la terrinée. La teurgoule, donc, est à l’origine un dessert du pauvre, cuit à feu très doux dans le four du boulanger du village, après la dernière fournée de pain. On laissait la terrine cuire lentement dans le four éteint et on récupérait la chose le soir.

Soyons terre à terre : point de boulanger dans le village de Cortex, perdu au fin fond de la campagne. Laisser le four allumé plusieurs heures, ce n’est pas éco-friendly, comme dirait l’autre.

Mais j’ai un thermomiiiiiiix ! Va pour un essai de teurgoule au thermomix ! La cuisson dans la bête a duré 1h : pas franchement économique. Si c’était à refaire, ce serait directement dans le four, après une petite précuisson de 25 mn dans le thermomix ; j’aurais profité de la cuisson de je-ne-sais-quoi-d’autre pour laisser ma terrine quelques heures dans le four éteint.

IMAG0334

La recette de belle-maman :

  • 4 l de lait entier
  • 400 g de riz rond
  • 400 g de sucre
  • 1 càs de cannelle
  • une lichette de vanille

Tout verser dans la terrine, laisser cuire 4h thermostat 4 (vous aussi, vous trouvez que belle-maman est fétichiste du 4, avouez-le !)

Ma version (d’abord parce que le thermomix a une contenance de 2 litres, et qu’on ne vit pas à 12 à la maison), pour 3 portions environ :

  • 1/2 l de lait demi-écrémé
  • 50 g de riz rond
  • 10 g de cassonade + 20 g de fructose (on essaie d’alléger la recette comme on peut)
  • une cuiller à café bombée (mais pas trop) de cannelle
  • une belle pincée de vanille en poudre

Dans mon cas, 2 fois 30mn de cuisson à 90°C, vitesse 2, sens inverse (2 fois, parce qu’après vérification au bout de 30mn, ça manquait sérieusement de cuisson). (et mis dans le four éteint depuis un bon moment mais encore tiède, histoire que ça forme une peau sur le dessus)

Verdict : ça a vraiment le goût de la teurgoule. Pour la texture, elle ressemble à celle des teurgoules du commerce, il lui manque ce côté crème qui remonte au dessus du riz et croûte noircie qui cache le riz crémeux. Ce sera pour la prochaine fois !

C'est tout de même très crémeux... un régal !

C’est tout de même très crémeux… un régal !

Mousse légère orange-cannelle

18 Fév

Au lieu d’un dîner de Saint Valentin maison, le Minus gâté que je suis a passé la soirée au restaurant, et s’est fait voler son projet de dessert (lui-même piqué sans vergogne sur je ne sais quel blog) par un Cortex sans scrupule. Qu’importe, j’ai gardé mon orange évidée – sans le petit cœur -, mais ai remplacé le sorbet par une mousse à l’orange et à la cannelle. C’était doux et léger, parfait pour quelqu’un qui, comme moi, déteste théoriquement les desserts à l’orange.

Pour remplir presque quatre oranges, ou réaliser six verrines, il faut :

– 3 œufs
– 25 cl de jus d’orange (= 3 ou 4 oranges)
– 20 grammes de maïzena
– 100 g de sucre
– 1,5 feuille de gélatine
– de la cannelle en poudre

Pour préparer la mixture, commencez par faire ramollir pendant quelques minutes la gélatine dans de l’eau froide. Faites chauffer le jus d’orange dans lequel vous ferez fondre la gélatine essorée, et ajoutez les jaunes d’œufs, 75 g de sucre et la maïzena, toujours sur le feu. Remuez jusqu’aux premiers bouillons, puis ôtez du feu au bout de quelques secondes. La préparation aura pris la consistance d’une crème.

Pendant que la crème tiédit, battez les blancs d’œufs en neige avec le reste du sucre. N’oubliez pas de touiller la crème pendant qu’elle refroidit pour éviter qu’il se forme une peau à sa surface ! Mélangez ensuite délicatement la crème aux blancs d’œufs, puis ajoutez de la cannelle. J’en ai mis environ une cuiller à café (goût léger, parfait pour moi), mais pour trouver le dosage qui vous convient, il faudra goûter ! Il ne reste plus qu’à laisser prendre au frais au moins deux heures.

J’avoue tout : en tant que phobique du gras, la prochaine fois, je tenterai la recette avec un jaune d’œuf en moins (voire plus si affinités), en compensant avec un peu plus de maïzena et de gélatine…  On verra si ça marche !

Comme un cocktail, avec un Mikado en guise de paille ! Ou un biscuit maison pour les courageux...

Comme un cocktail, avec un Mikado en guise de paille ! Ou un biscuit maison pour les courageux…