Tag Archives: caramel

Macarons Hello Kitty – caramel au chocolat

15 Déc

Toujours dans le thème Hello Kitty, j’ai réalisé pour son anniversaire des macarons, dévorés par petits et grands, à l’effigie du chaton nippon.

IMG_00000558_edit

Pour ce faire, je prends toujours la même recette >>> clic !<<<

Pour former les têtes de chat, il faut s’armer d’une poche à douille, comme d’habitude, de patience, et d’un  cure-dents.

1/ Avec la poche à douille, former des macarons ovales (une fois qu’on a pris le coup de main, ça se fait très bien).

2/ Avec le cure-dents, étirer la pâte en deux endroits pour former les oreilles. Il ne faut pas attendre trop longtemps pour faire cette opération, au risque que les macarons aient déjà commencé à croûter, et que l’on voie les traces de cure-dents.

NB : on peut faire les deux coques de macarons en forme de chat. Dans ma grande paresse, je n’ai fait que celle du dessus.

IMG_00000543

3/ Enfourner 12 à 14 minutes en surveillant pour éviter que les coques ne roussissent.  Laisser un peu refroidir sur la plaque, les décoller et les laisser complètement refroidir sur une grille.

4/ Pendant ce temps, préparer la ganache :

Faire chauffer 100 g de sucre blanc avec une càs d’eau. Laisser caraméliser, puis ajouter hors du feu 10 cl de crème bouillante. Remettre sur le feu et remuer jusqu’à ce que le caramel soit bien homogène. Hors du feu, ajouter 10 g de beurre salé ou 10g de beurre et un peu de fleur de sel.
J’ai ajouté à ce salidou environ 80 g de chocolat noir (50 g auraient suffi, à mon goût) : le caramel au chocolat, c’est bon, et surtout ça colle ou dégouline beaucoup moins que le caramel seul (ça évite de massacrer mes beaux Hello Kitty).

Pour la décoration :

  • avec un pinceau trempé dans du colorant noir en poudre dilué dans quelques gouttes d’eau, peindre les yeux et les moustaches ; ou mieux, utiliser un feutre alimentaire.
  • avec du colorant jaune, même procédé pour la truffe.
  • la fleur près de l’oreille d’Hello Kitty est faite en pâte à sucre séchée (faites quelques jours plus tôt) ; je l’ai collée avec du chocolat blanc fondu.

Garnir les coques de ganache refroidie (c’est plus simple et plus propre en utilisant une poche à douille) et conserver au réfrigérateur.

Ca peut être une jolie idée de cadeau pour les fêtes 😉

IMG_00000554_edit

Publicités

Millionaire’s shortbread

5 Mai

Vous connaissez La super supérette ? Sur ce blog original et créatif, les deux auteurs (je devrais écrire « auteures », mais vraiment, non, ça me fait trop mal à l’orthographe) revisitent, comme aiment à le dire les télé-cuistots, les plats et friandises industriels dont regorgent les étalages de nos supermarchés. Savane, Napolitain, Chips Vico, pain de mie Harry’s y trouvent leurs équivalents maison, bien plus sains et économiques.

Tout ça pour dire que cette démarche me plait bien, et que j’essaie le plus souvent d’éviter d’acheter du tout-fait.  Ca tombe bien, le millionaire’s shorbread ressemble à s’y méprendre aux célèbres Twix (feus les Raiders de notre enfance).

Pourquoi millionaire’s shorbread ? Pour la partie shorbread, c’est limpide, le shortbread étant un sablé écossais qui sert ici de base à notre simili-twix. Et millionaire ? On peut sans peine imaginer que c’est une façon poétique de rappeler aux gourmands que cette friandise est riche, très riche (en calories, s’entend).

IMG_00000210

Pour 25 carrés gourmands, il faut :

  • Pour le sablé : 180 g de farine, 1/2 sachet de levure , 120 g de beurre, 60 g de sucre (si possible roux, ici mélange de cassonade et sucre complet)
  • Pour le toffee : une boite de lait concentré sucré (397 g), 120 g de beurre et 120 g de sucre (pour moi, 100 g de chaque, c’est psychologique, au-delà de 100 g, j’ai du mal), 2 càs de golden syrup (que personne n’a dans ses placards : 2 càs de miel, donc)
  • Pour le nappage au chocolat : 200 g de chocolat  (le mieux est d’utiliser du chocolat noir, dont la puissance et la légère amertume équilibrent le côté sucré de la chose,  mais je n’en avais plus assez : j’ai mélangé 1/4 chocolat noir, 3/4 chocolat au lait pâtissier) + 2 càs de crème
  • Pour les marbrures : 40 g de pralinoise

Si vous avez survécu à la liste des ingrédients, on continue.

Les millionaire’s shorbreads se préparent dans un moule carré : si vous n’avez pas de moule carré à charnière (et c’est mon cas), chemisez un moule de papier sufurisé : découpez un morceau de papier aux dimensions du fond et une bande qui vient entourer les bords. Pour faire adhérer le papier au moule, beurrez-le (le moule, pas le papier !).

  1. Préparez le sablé : mélangez à la fourchette le beurre mou avec le sucre jusqu’à ce que cela soit crémeux (= beurre pommade). Ajoutez la farine et la levure puis mélangez (j’ai tout fait à la fourchette). Versez votre pâte dans le moule et tassez avec le fond d’un verre en essayant de garder une épaisseur régulière. Piquez à la fourchette.  Enfournez 30 mn à 170°C (surveillez, le mien était un peu trop cuit au bout d’une demi-heure.) Démoulez et laissez refroidir sur une grille.
  2. Pendant ce temps, préparez le toffee : versez tous les ingrédients dans une casserole, portez à ébullition et laissez bouillonner environ 10 mn (le mélange épaissit et se détache bien des parois de la casserole – ce qui n’est pas étonnant, vu la dose de gras qu’il contient…).
  3. Replacez le sablé refroidi dans le moule (toujours chemisé de papier) et versez dessus le toffee. Laissez refroidir quelques instants à température ambiante puis au réfrigérateur.
  4. Quand le toffee est à peu près froid (il faut bien compter 1h), faites fondre le chocolat avec la crème. Versez sur le toffee.
  5. Faites fondre la pralinoise et versez-la dans une seringue de décoration ou poche à douille munie de la plus petite douille ronde. Tracez des lignes espacées d’un ou 2 cm sur le chocolat noir. Avec une pointe de couteau, tracez des lignes perpendiculaires : cela formera les marbrures.
  6. Laissez refroidir quelques heures au réfrigérateur et coupez en carrés, en passant la lame du couteau sous l’eau chaude (ça aide !).

IMG_00000212