Tag Archives: chantilly

Brioche perdue, sorbet à la fraise et chantilly…

22 Avr

… ou l’art de faire la chasse au gaspi en cuisine, tout en se régalant.

Il m’a fallu, pour improviser ce petit dessert savoureux pour 2 personnes :

Pour la brioche perdue :

  • deux tranches de brioche maison
  • un oeuf (je n’ai utilisé que le jaune, le blanc ayant servi à faire le sorbet)
  • lait
  • cassonade

Pour la chantilly :

  • 80 g de crème entière (semi-épaisse)
  • 1 càs de cassonade aromatisée à la barbe à papa

Pour le sorbet à la fraise (bien sûr, il en reste !)  :

  • 500 g de fraises
  • 80 g de sucre en morceaux
  • 1 blanc d’oeuf

1. Quelques heures à l’avance, congeler les fraises. Lorsqu’elles sont congelées, réduire les morceaux de sucre en sucre glace au thermomix puis ajouter les fraises et le blanc d’oeuf. Mixer 1mn30 vitesse 5, puis insérer le fouet et mixer 1mn vitesse 3. Réserver au congélateur.

2. Mettre la crème, un bol et les fouets d’un fouet électrique au réfrigérateur. Lorsque tout est bien froid, battre la crème en chantilly avec la cassonade. Réserver au frais.

3. Dans une assiette creuse, verser un peu de lait (environ un verre), le jaune d’oeuf et une cuiller à soupe de cassonade. Y tremper les tranches de brioches (débarrassées de la croûte) sur les deux faces. Faire dorer à la poêle dans un peu de matière grasse. En fin de cuisson, saupoudrer un peu de cassonade pour faire caraméliser la brioche.

4. Déposer dans chaque assiette une tranche de brioche caramélisée, une boule de glace, de la chantilly, et déguster sans attendre, ça fond !

brioche_perdue2

Comment réaliser une Chantilly inratable ?

24 Jan

Dans mon petit chez moi, il faut savoir composer avec un minimum d’ustensiles. Sans siphon, entre autres, bien que la chose fasse hautement rêver la pâtissière pas très courageuse qui sommeille en moi, parce que sinon, tout finit par tomber de mes petites étagères. Bref, faire de la chantilly me semblait chose impossible… Jusqu’à ce que je demande conseille au très avisé Cortex, qui m’a expliqué comment ne pas me retrouver avec un saladier de crème liquide. Le truc de grand-mère que tout le monde connaît (oui ben moi, je ne savais pas, voilà !), c’est donc de mettre le saladier, les fouets du batteur et évidemment la crème au réfrigérateur un peu avant de se lancer, disons une bonne demi-heure. Après ça, pas besoin de siphon, ni de Chantifix, que de la crème et du sucre !

Les ingrédients :

  • 20 cL de crème liquide entière (pas d’allégé, sans gras, ça ne montera pas)
  • 15 à 20 g de sucre glace (ou 100 g de chocolat fondu avec 30 g de beurre)

Grosso modo, le tout prend 5 minutes chrono. Il suffit de battre la crème jusqu’à ce qu’elle devienne ferme (2 minutes suffisent), et d’ajouter à la fin le sucre en battant encore un peu. Pour une version au chocolat, ajouter à la fin le chocolat et le beurre fondus en l’incorporant délicatement avec une spatule en silicone, mais sans sucre, évidemment ! Attention au chocolat blanc : même si c’est bon, c’est sucré et c’est gras. On oublie donc le beurre, et éventuellement, on passe à 80 grammes de chocolat, pour éviter l’écœurement (par-dessus un dessert au chocolat noir, le sucre de l’un annulera l’amertume de l’autre, mais sur un cupcake bien sucré, c’est une autre histoire… Ensuite, laisser prendre au frais pendant 2h, et décorer à la poche à douille tout et n’importe quoi. Mais on ne mange pas à la cuiller, hein, il ne faut pas oublier que c’est le mal incarné, cette petite chose toute légère !

chantilly

Coucou la chantilly au chocolat blanc avec un peu de noix de coco râpée pour faire joli !