Tag Archives: moelleux

Petits moelleux banane-coco à la fourchette

26 Août

C’est toujours meilleur à la fourchette, foi de Minus ! La recette de Cortex du moelleux à la banane, revue avec les moyens du bord, s’y prête parfaitement. Bonus : elle permet de liquider une banane un peu trop mûre pour être appétissante, mais encore tout à fait comestible (en plus, il n’y a pas de sucre ni de beurre… on pourrait presque dire qu’on dépense autant de calories à le faire qu’on en ingère ensuite).

En forme de cœur, c'est toujours meilleur !

En forme de cœur, c’est toujours meilleur !

Pour deux ou trois moelleux à la banane (coco & chocolat, en fait) selon la taille de vos ramequins, il faudra :

– une banane bien mûre (même très très mûre)- 30 grammes de farine
– 1 œuf
– 1 carré de chocolat par moelleux
– 2 cuillers à soupe de noix de coco râpée

Alla fourchette, écrasez au mieux la banane. Ajoutez-y l’œuf entier battu, puis la farine et la noix de coco râpée. La consistance est un peu grumeleuse, mais on ne le sent plus à la cuisson ! Après ces étapes hautement délicates, versez la préparation dans deux ramequins et glissez au milieu de chaque un carré de chocolat noir. Le tout cuira une douzaine de minutes au four à 200°C. La recette ne paie pas de mine, mais c’est bon (c’est déjà bien) et préparé en cinq minutes !

Hummmm ça fond !

Hummmm ça fond !

Publicités

Le moelleux au chocolat parfait et inratable (© Maman)

30 Avr

Le moelleux au chocolat, c’est un peu comme les crêpes, chacun a sa recette. Plus ou moins bonne d’ailleurs, parfois un chouïa présomptueuse (« ouaiiis mon moelleux c’est une tuerie, je ne donne la recette à personne, d’ailleurs c’est un secret de famille depuis 1515« ). Chez les Minus, on est modestie et partage : le moelleux de môman, c’est le meilleur. La preuve, il n’a encore jamais été assassiné par mon four,  il a toujours été dévoré jusqu’à la dernière miette, et on peut ajouter des tas de choses dedans pour le rendre encore plus savoureux. Si on s’arrange pour ne pas le cuire trop, il est à la fois moelleux et légèrement fondant. Ça y est, je bave.

Pour un bon gros gâteau (entre 6 et 8 parts), il faut :

– 125 grammes de chocolat noir
– 125 grammes de farine
– 125 grammes de beurre / margarine
– 250 grammes de sucre
– 5 œufs
– 4 cuillers à soupe d’eau

Tordons le cou aux mensonges qui circulent chez les blogueurs souhaitant s’attirer un lectorat de morfales au régime : un gâteau au chocolat ne sera jamais léger, diététiquement s’entend. A la dégustation, on pourra obtenir une texture aérée, mais sans beurre, c’est de l’étouffe-chrétien, et sans sucre, c’est immangeable. Un conseil : n’hésitez pas à diviser les proportions (par exemple, 1/5e de la recette pour deux amoureux, avec une boule de glace vanille  et un peu de coulis framboise / chantilly en accompagnement) pour éviter la tentation. Sur ce, la recette :

Faites fondre le chocolat avec de l’eau (au bain-marie, c’est encore mieux, mais pour faire vite, oubliez et direction le micro-ondes ou une bonne vieille casserole). Pendant ce temps, mélangez la margarine (ou si vous y tenez, le beurre ramolli), les jaunes d’œufs, le sucre, la farine (si vous voulez un gâteau encore plus léger, mettez 2/2 farine, 1/3 Maïzena), et ajoutez y le chocolat dès qu’il a fini de fondre.

Montez les blancs d’œufs en neige bien ferme. Ajoutez-y délicatement la préparation chocolatée, en mélangeant à la spatule. Le secret, c’est de ne pas casser les blancs. Il faut donc prendre son temps… Quand c’est fini, direction le four pendant 40 à 45 minutes  à 160°C. Pour la customisation, les choix sont multiples : quelques cuillers de noix de coco râpée, des noix concassées, de la crème pâtissière entre deux disques de gâteau…

On peut éviter les bulles en incorporant les blancs un peu mieux que moi à la pâte au chocolat. Mais c'est un gâteau express, alors on ne va pas chipoter...

On peut éviter les bulles en incorporant les blancs un peu mieux que moi à la pâte au chocolat. Mais c’est un gâteau express, alors on ne va pas chipoter…