Tag Archives: saumon

J’adoooooore les sushis !

29 Mai

Une petite pensée émue pour Minus, fraîchement rentrée du Japon, qui a pu déguster des (vrais) sushis par dizaines, et qui m’a donné envie d’en confectionner quelques uns. Evidemment, pas de poisson cru sur mes sushis : mieux vaut être sûr de la fraîcheur du poisson avant de se lancer dans le cru, et il n’y a pas de poissonnier près de chez moi. Le poisson fumé est tout indiqué pour le remplacer.

IMG_00000307

Pour une dizaine de sushis, il faut :

  • 125 g de riz rond
  • 1/2 tasse de vinaigre de riz
  • 1 càc bombée de sucre
  • 1/2 càc de sel
  • saumon fumé (pour moi, des petites tranches épaisses marinées aux baies roses)
  • wasabi

Bien rincer le riz à l’eau froide, puis le faire cuire dans environ 2 fois son volume d’eau salée, 5mn à feu vif puis une dizaine de minutes à feu doux, en remuant régulièrement à la cuiller en bois.
Pendant ce temps, faire chauffer le vinaigre de riz, le sucre et le sel, qui doivent être complètement dissous. Laisser refroidir quelques instants.
Une fois l’eau complètement absorbée, verser le riz sur un plat en l’étalant bien. Verser le vinaigre sucré – salé sur le riz (il n’est pas forcément nécessaire de tout mettre : l’idée est d’imbiber le riz, pas de le noyer, il doit rester relativement collant). Mélanger à la cuiller en bois (ou avec des baguettes, à la japonaise – les courageux pourront même l’éventer pour le faire refroidir, oui oui oui ! ).
Une fois le riz refroidi, façonner des petites boules et les aplatir pour leur donner la forme traditionnelle des sushis. Ou mieux : utiliser des moules à sushis !
Déposer sur chaque boule de riz un peu de wasabi, puis un morceau de saumon. On peut décorer le tout avec du nori (l’algue séchée qui sert également à façonner les makis).
Réserver au frais puis servir avec de la sauce soja.

Conchiglioni farcis alla Cortex

6 Mar

Chez ma mémé, il y avait un énorme coquillage posé sur un napperon en dentelle, sur un guéridon dans le vestibule. Minus et moi y collions l’oreille pour entendre le bruit de la mer…

Voilà à quoi me font penser les conchiglioni, ces grosses pâtes italiennes en forme de coquillage. Alors quand j’en ai acheté la semaine dernière, c’était plutôt dans l’optique de les mettre dans un bocal en verre pour décorer ma cuisine, à défaut de les poser sur un guéridon (que je n’ai pas) dans le vestibule (que je n’ai pas non plus).

IMAG0272

C’est-y pas beau, ces pâtes multicolores ?

Tout bien réfléchi, je les aime encore mieux dans mon assiette. Tant pis pour la déco ! (de toute façon, ma cuisine est déjà bien encombrée, autant ne pas la charger avec de nouveaux nids à poussière…)

Pour 3 ou 4 personnes, compter à peu près :

  • 200 g de conchiglioni
  • une boîte de ricotta
  • 4 ou 5 galets d’épinards surgelés (c’est précis, hein !)
  • un oeuf (facultatif : ça donne un peu plus de tenue à la farce)
  • 50 g (ou plus) de saumon fumé (j’achète des chutes de saumon)
  • coulis de tomate
  • ail (en poudre, pour moi)
  • grana padano (ou parmesan, ou gruyère)

Faire cuire les conchiglioni 10 à 12 mn dans de l’eau salée, en remuant de temps en temps délicatement – ça casse !  Les égoutter pour les immerger dans de l’eau froide (pour éviter que la cuisson ne se poursuive et que les pâtes ne collent entre elles).
Pendant la cuisson, faire décongeler les épinards (ou égoutter une petite boîte d’épinards en conserve, ou faire cuire des épinards frais) puis les égoutter. Dans un saladier, mélanger à la fourchette la ricotta, les épinards, les chutes de saumon fumé (+ l’oeuf) et poivrer..
Farcir les pâtes avec le mélange à l’aide d’une petite cuiller. Les disposer au fur et à mesure au fond d’un plat à gratin beurré (si possible en une seule couche – mon plat était un peu petit).

IMAG0274

Arroser généreusement (ici, pauvrement : il m’en restait un malheureux fond de pot) de coulis de tomates (+ ail). Parsemer de grana padano.

IMAG0275

Enfourner environ 20 mn à 180°C pour réchauffer les pâtes et faire gratiner le fromage.

IMAG0276

A déguster avec une petite salade de roquette. Buon appetito !