Tag Archives: semoule

Recette de base : le gâteau de semoule

18 Mar

Pour lutter contre les dernier frimas de l’hiver (et les congères qui n’en finissent pas de fondre), Cortex a pioché dans les recettes maternelles pour mitonner (c’est un bien grand mot pour ce type de recette) LE gâteau de semoule, celui qui a un petit goût d’enfance et dont on reprend une part avec plaisir, alors qu’il faut bien le dire, ce n’est pas le dessert le plus fin qui soit. Mais c’est tellement bon, avec sa texture moelleuse et son petit goût vanillé…

LE gâteau de semoule de ma mère se cuit dans un moule en couronne, qu'on se le dise !

LE vrai gâteau de semoule- celui de ma mère – se cuit dans un moule en couronne, qu’on se le dise !

Pour un moule en couronne (ou pas), il faut :

  • 1 litre de lait
  • 200 g de semoule fine (je mets souvent de la semoule complète)
  • 150 g de sucre (cassonade pour moi)
  • 3 oeufs
  • 30 g de beurre (facultatif ; je n’ai mis qu’une cuillerée de margarine, histoire de)
  • 75 g de poudre d’amandes (facultatif ; pas mis ici, pour plus de légèreté, mais c’est très bon avec)
  • vanille

Dans une grande casserole, faire bouillir le lait avec la vanille. Quand le lait est bouillant, verser la semoule en pluie tout en fouettant énergiquement. Faire cuire 10mn à feu doux en remuant sans cesse à la cuiller en bois. Ajouter le sucre en fin de cuisson.
Hors du feu, ajouter les jaunes d’oeufs (puis le beurre et éventuellement la poudre d’amandes).
Battre les blancs en neige ferme et les incorporer au mélange.
Cuire 25mn à 220-230°C dans un moule beurré et au bain-marie (la lèche-frites pleine d’eau fait bien l’affaire !)

IMAG0356

IMAG0360

Je le préfère nature, voire accompagné de compote, mais on peut aussi l’aromatiser avec du cacao en poudre. A vous de voir !

Semoule au lait et dés d’abricots moelleux

25 Fév

Premier jour de vacances. Première journée en tête à tête avec un grand bébé qui fait ses premiers pas et explore, avec force cris de joie, la maison (quel bonheur de vider le placard à pâtisserie de maman, et de répandre sur le sol de la cuisine, fraîchement nettoyé, le contenu d’un sachet de chantifix – ça colle, le chantifix).

Point de chichis ce soir, la journée a été intense. Cortex a bien mérité un petit dessert tout simple, rapide à préparer, et bi gouleyant, comme on dit par t’che mé.

IMAG0244-1-1

La piètre qualité de cette photo ne rend pas honneur à ce petit dessert (sans prétention, certes, mais très bon !)

Pour deux petits pots, il faut :

  • 30 g de semoule de blé fine
  • 25 cl de lait (demi-écrémé)
  • 20 g de sucre (ici, 10 g de fructose) + 1/2 sachet de sucre vanillé (pour moi, une cuillerée de sucre vanillé maison*) + une lichette de vanille liquide
  • 4 abricots moelleux

Verser la semoule en pluie dans le lait froid tout en mélangeant énergiquement, pour éviter les grumeaux (et les grumelles, huhuhu). Ajouter les sucres et la vanille. Faire cuire un petit quart d’heure en remuant sans cesse à la cuiller en bois. Une fois que le lait est bien absorbé, ajouter les abricots moelleux coupés en petits dés.

C’est bon tiède, c’est bon froid, c’est bon à même la casserole. Même mini-Cortex a aimé !

* Le sucre vanillé maison : dans un bocal en verre, mettre 1 kg de sucre blanc et y laisser une ou deux gousses de vanille (celles dont on a récupéré les grains pour faire un quelconque dessert – faut pas gâcher) : très parfumé et économique !