Tag Archives: vache qui rit

Pâte feuilletée express et tartelettes thon – tomates

3 Juil

Cette recette ressemble à peu de choses près à celle de la pâte feuilletée au thermomix, hormis le fait que le beurre n’a pas à être congelé d’avance (chose à laquelle je ne pense jamais !)

IMG_20140703_202357

Pour l’équivalent de 2 pâtes feuilletées, il faut :

  • 250 g de farine
  • 250 g de beurre froid
  • 3 g de sel
  • 12 cl d’eau froide

J’ai tout fait au robot, même s’il aurait été plus malin de le faire à la main…

Dans le bol du robot, donc, verser la farine, le beurre et le sel et pétrir quelques minutes le temps que le beurre s’incorpore (vaguement) à la farine. Ajouter l’eau (c’est là que j’ai péché : j’ai tout mis, au lieu de le faire par à-coups et voir ce que ça donnait) petit à petit jusqu’à obtenir une consistance satisfaisante (aka pouvoir en faire une boule qui ne colle pas, ou pas trop, aux mains). J’ai rattrapé ma bêtise en ajoutant un peu (beaucoup…) de farine. Former une boule et l’emballer dans du film.
Laisser raffermir 20 mn au réfrigérateur, ou 10 mn au congélateur.
Fariner le plan de travail et étaler la pâte en un rectangle de 20×40 cm. Plier en portefeuille, tourner la pâte de 90° puis recommencer l’opération (étaler / plier).
Placer au frais (20 mn de réfrigérateur ou 10 mn de congélateur), puis tourner la pâte de 90°, l’étaler et la plier. Répéter l’opération. Voilà !
En utilisant le robot et en raffermissant la pâte au congélateur plutôt qu’au réfrigérateur, on peut faire cette pâte feuilletée en 30mn. Si si si !

Pour faire les tartelettes (on peut en faire 8 avec l’intégralité de la recette) :

J’ai séparé la pâte feuilletée en 2, étalé une moitié en un long rectangle que j’ai lui-même séparé en 4 rectangles.
J’ai tartiné la pâte d’une crème faite d’un mélange de thon émiétté et de vache qui rit, agrémenté de ciboulette du jardin ( 1 boite de thon pour 8 vaches qui rit), placé quelques tomates cerises coupées en 2 et ai saupoudré le tout de fromage râpé (ce serait parfait avec du parmesan).

Une vingtaines de minutes à 180°C et c’est prêt !

Publicités

Cheese naans

1 Mai

Voilà aujourd’hui une petite recette sans prétention, qui peut constituer un repas du soir bien sympathique, avec une petite salade : les cheese naans (ou naans tout court, si vous préférez), ces petits pains plats indiens cuits dans une poêle.

IMG_00000197

Pour 4 naans, il faut :

  • en théorie, 3 cuillers à soupe de ghee (du beurre clarifié) ; ici, 3 càs de margarine fondue ;
  • 1 càs d’huile
  • 1 yaourt nature
  • 320 g de farine
  • 130 ml de lait
  • 1 càc de levure de boulanger sèche
  • 1 càc de sel
  • 8 portions de la Vache qui rit

Si vous avez un thermomix :
Verser le lait et la levure dans le bol. Chauffer 1mn30 à 37°C, vitesse 2. Ajouter le reste des ingrédients (sauf la Vache qui rit !) et mixez 2mn en mode pétrin.

Sans thermomix :
Faire tiédir le lait au micro-ondes, ajoutez la levure et mélangez. Ajoutez ensuite les autres ingrédients (sauf…) et mélangez jusqu’à obtenir une pâte souple et homogène.

Mettre la pâte  dans un saladier et la laisser reposer 1H au moins dans un endroit tiède, en couvrant le saladier avec un torchon.

(On peut aussi préparer la pâte en machine à pain, programme pâte seule.)

Après la levée, séparer la pâte en quatre boules. Etaler chaque pâton en un rectangle (à peu près, hein !) assez fin ; poser deux vaches qui rit sur une moitié du rectangle et rabattre l’autre moitié sur la première. Réétaler la pâte en une galette à peu près ovale, assez fine, le tout sans laisser s’échapper le fromage (bon courage !).*

Faire cuire à la poêle, sans ajout de matière grasse, environ 3 mn sur chaque face. Laisser refroidir un peu avant de déguster : la pâte à pain refroidit plus vite que le fromage, gare aux brûlures ! (je parle d’expérience…)

IMG_00000203_edit

* J’ai laissé la pâte lever un peu moins longtemps que d’ordinaire, faute de temps ; je ne sais pas si c’est lié, mais j’ai eu un mal de chien à l’étaler (la pâte n’est pas censée coller). J’ai fini par l’étaler entre deux feuilles de papier cuisson, décollées avec précaution au moment de la mettre à cuire.